Créée en 2007 et déclarée en préfecture, l’association Volée de piafs – Centre de sauvegarde de la faune sauvage est une association loi de 1901 dont l’objet est de recueillir les oiseaux et mammifères terrestres et marins en détresse de la faune sauvage européenne pour les réhabiliter en vue des les réintroduire ensuite dans leur milieu naturel.

Au-delà des soins aux animaux, Volée de piafs exerce également d’autres activités :

  • Sentinelle sanitaire : le centre participe à la surveillance épidémio-sanitaire de la faune, en liaison avec la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) et le réseau SAGIR

  • Actions de sensibilisation à la préservation de l’environnement

  • Participation au programme PUPIPO, un programme de sciences participatives coordonné par Gilles Le Guillou et dédié à l’étude des Ornithomynés (Diptera, Hippoboscidae), pupipares (ou mouches plates) hématophages qui vivent sur les oiseaux

  • Reprise de bagues sur des oiseaux bagués, en lien avec Bretagne vivante et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN).

Le logo de l’association représente un étourneau, une espèce très souvent considérée comme nuisible (en savoir plus). Il reflète la volonté de ses fondateurs d’accueillir et de soigner toutes les espèces sans faire de distinction.

Agréments et habilitations

L’association Volée de piafs est agréée au titre de la protection de l’environnement au niveau régional depuis 2014.

L’association accueille depuis 2011 des volontaires en service civique et dispose pour cela d’un agrément délivré par la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS).

L’association est également habilitée à accueillir des personnes condamnées à effectuer des travaux d’intérêt général (TIG).

Membre du réseau 1% for the Planet

Depuis 2019, l’association Volée de piafs est membre du 1% for the Planet.

Lancé en 2002 par Yvon Chouinard et Craig Mathews, respectivement fondateur et propriétaire de Patagonia et ex-propriétaire de Blue Ribbon Flies, 1% for the Planet est un réseau international d’entreprises, d’associations et d’individus engagés en faveur de la protection de l’environnement.

La France étant l’un des pays les plus dynamiques en nombre d’entrepreneurs philanthropes, une structure française a été créée en 2014 : 1% for the Planet France.

Des droits mais aussi des obligations

Pour Volée de piafs, être une association agréée 1% for the Planet permet d’être soutenue par les philanthropes membres du mouvement et de diversifier ainsi ses sources de financement. Mais cela signifie aussi qu’elle se doit de présenter une gouvernance et des finances saines.

Gouvernance

L’association est dirigée par un Conseil d’administration composé au maximum de 10 membres élus par l’assemblée générale, le conseil étant renouvelé chaque année au tiers. Il se réunit tous les deux mois.

L’Assemblée générale ordinaire a lieu une fois par an. Elle rassemble tous les adhérents à jour de leur cotisation et élit notamment les membres du Conseil d’administration. Elle est également chargée de voter le budget de l’année et d’approuver les rapports moral et financier de l’année passée.

Composition du Conseil d’administration (au 1er mars 2019) :

Profession : restaurateur de meubles anciens

Profession : éducatrice canine et intervenante en comportement animal

Inspectrice technicienne pour le Ministère de l’agriculture

Profession : retraitée

Profession : retraité