Tempêtes. Les oiseaux souffrent aussi en Bretagne

Bruno, Carmen, Eleanor… Les tempêtes se succèdent, n’épargnant ni les humains, ni les oiseaux marins. Entretien avec Benjamin Grimont, chargé de développement chez Volée de piafs, un centre de soins aux oiseaux basé à Languidic (Morbihan).

En quoi les intempéries successives perturbent-elles le cycle naturel des oiseaux ?

Les conséquences sont multiples, et il en existe à court, moyen et long terme. Mais le manque de nourriture prime pour toutes les espèces. En cas d’épisode venteux comme ceux des derniers temps, il devient beaucoup plus dur pour eux de trouver de quoi se nourrir, car les proies sont plus difficiles à repérer, surtout de nuit. Et ce sont les oiseaux les plus gros qui en pâtissent le plus.

Les espèces de petites tailles, qui se nourrissent essentiellement de graines et d’insectes, se cachent et attendent que la tempête s’estompe. Leurs congénères plus imposants, comme les rapaces, sont moins résistants et sortent pour manger.

Quels risques pour eux ?

Ils peuvent mourir d’épuisement, ou bien se blesser puisque leur capacité de résistance est entamée. Et, n’arrivant pas à éviter les obstacles, ils peuvent subir des luxations ou des fractures. Nous en recevons beaucoup depuis le début des tempêtes avec ces types de blessures.

À noter également que l’on accueille de plus en plus d’oiseaux mazoutés.

L’homme a donc sa part de responsabilité ?

Lors de tempête, certains navires pratiquent le dégazage sauvage, c’est-à-dire qu’ils rejettent des hydrocarbures en laissant une traînée dans l’eau.

Une pratique pourtant interdite dont les conséquences sont dramatiques pour les oiseaux marins lorsqu’ils sont pris dans ces nappes. Ils perdent l’étanchéité de leur plumage, ce qui les refroidit. Ils doivent donc s’alimenter davantage, s’épuisent et finissent par s’échouer.

Difficulté à se nourrir, dégazages sauvages, les oiseaux marins subissent aussi les conséquences des intempéries.

Crédit photo Thierry Creux

Ouest-France – 06 janvier 2018 – Tempêtes. Les oiseaux souffrent aussi en Bretagne
Merci de partager l'info et faire connaître notre association !
Étiqueté avec :