En 4 mois, de mai à août, Volée de piafs accueille la moitié de ses pensionnaires annuels. Une période de forte charge de travail pour nos équipes, mais aussi de beaux moments grâce aux relâchers.

 

Des accueils toujours plus nombreux

Le nombre d’animaux accueillis augmente d’année en année. Début août, nous avions accueillis autant d’animaux en 7 mois que sur l’ensemble de l’année 2017. Le 13 septembre 2018, l’arrivée d’un moineau domestique marque notre compteur qui passe la barre des 3 000 animaux accueillis.

graphique évolution des accueils
Evolution mensuelle des accueils sur les années 2016-2018

 

Les accueils augmentent plus vite que nos moyens humains et financiers. Vos dons nous aident à mener à bien notre mission. Ainsi, nous avons lancé un appel à dons pour la construction de volières pour les passereaux et les colombidés.

 

Panorama de nos pensionnaires estivaux

Comme chaque année, en cette période estivale, nous accueillons beaucoup de goélands. Il s’agit principalement de juvéniles qui ont quitté le nid avant de savoir voler, au moment des fortes chaleurs de juin et juillet. Plutôt que de terminer sous les roues de véhicules, ils ont été amenés sur le centre où, grâce aux soins de nos équipes, ils ont grandi et appris à voler. Ils nous ont ensuite offert un beau spectacle en retrouvant la liberté.

Relâcher goélands en soins

 

MEngouleventais Volée de piafs n’accueille pas que des oiseaux marins. Ecureuils, chevreuils, hérissons ou encore faucons crécerelle se succèdent au centre de soins. Cette année, nous avons également accueilli un engoulevent d’Europe. C’est une espèce particulièrement difficile à observer car son plumage est semblable à de l’écorce ou à des feuilles mortes. Il lui sert de camouflage et lui permet de se fondre dans le paysage forestier. Grâce au travail de nos soigneurs, de nos volontaires en service civique et de nos bénévoles, la fracture du radius et du cubitus de l’aide droite avec laquelle il est arrivé sur le centre de soins, début août, était parfaitement consolidée lorsqu’il s’est envolé.

Enfin, pour des raisons que nous ignorons, nous avons enregistré une hausse des accueils de chouettes effraies, chouettes hulottes et de mammifères juvéniles par rapport aux printemps précédents.

 

Retrouver toutes les vidéos et photos de nos pensionnaires : médias

 

Rien ne serait possible sans les bénévoles

Cet été, notre équipe était composée de deux soigneurs, d’un agent d’entretien et d’un chargé de développement, secondés par des volontaires en service civique. Elle est épaulée tous les jours par nos bénévoles que nous remercions chaleureusement. Nous ne pourrions pas faire face à autant d’animaux accueillis sans eux.

Bénévole à Volée de piafs

 

Mais comment devenir bénévole à Volée de piafs ? Vous trouverez des éléments de réponse dans notre foire aux questions relative au bénévolat

 

Vous souhaitez aussi agir pour la faune sauvage ? Deux solutions s’offrent à vous : devenir bénévole ou adhérent / donateur 

D’avance un grand merci pour eux !

Accueil des animaux sauvages : Bilan de la saison haute 2018
Merci de partager l'info et faire connaître notre association !
Étiqueté avec :